Aller au contenu

#Roubaix #fashiongreendays #circulareconomy #opportunities #challenge #globalimpact #chemicalmanagement #water #riskmanagement #financialissues

  • par

> 24.05.18 I 25.05.18 I ENSAIT I ROUBAIX  _  1er forum de la mode circulaire

FashionGreenDays Pull

#ECO-CONCEPTION #MATIERES-ECOLOGIQUES #RECYCLAGE #BUSINESS-MODEL
A Roubaix, ville historique du textile, durant 2 jours, des entreprises, des start-up exposeront et parleront de
leurs produits et innovations dans le domaine de la mode circulaire. Des chercheurs et experts parleront des
perspectives d’avenir. Pour commencer maintenant à construire la mode de demain.
En 2030, la production de vêtements devrait atteindre 102 millions de tonnes par an, 60% de plus
qu’aujourd’hui (1). Parmi ces impacts, l’industrie de la mode émet plus de gaz à effet de serre que les
transports aériens et maritimes, elle est également la 3ème consommatrice d’eau d’irrigation dans le monde.
En France, 600 000 tonnes de textiles d’habillement, linge de maison, chaussures sont mis sur le marché,
chaque année. Une partie importante des textiles usagés des particuliers et des entreprises n’est pas valorisée (2).
Le secteur de la mode et de l’habillement fonctionne encore essentiellement sur le modèle de l’économie
linéaire. Qui consiste à produire, vendre, consommer et jeter. La réussite de l’économie linéaire est fondée
sur le volume de la production et des ventes. Hors, ce modèle est confronté à une limite planétaire :
l’épuisement des ressources naturelles et la vulnérabilité de l’écosystème.
L’économie circulaire est une alternative. Elle agit sur 3 domaines : l’offre des acteurs économiques, le
comportement des consommateurs, la gestion des déchets. Appliquée au secteur de la mode, l’économie
circulaire permet de répondre à des questions essentielles que se posent les entreprises, les pouvoirs
publics, les experts et les consommateurs : Comment réduire les impacts environnementaux de nos
vêtements ? Comment mieux collecter et valoriser les textiles usagés
? Comment faire évoluer le modèle de consommation, le business model, les activités et les emplois ?
En novembre 2017, la publication du rapport mondial de la fondation Ellen MacArthur « 
a new textiles economy, Redesigning fashion’s future » a ouvert de nouvelles perspectives. Au même moment, le Ministère de la Transition Écologique et Solidaire a lancé une concertation sur l’économie circulaire pour élaborer sa feuille de route nationale. La région des Hauts-de-France a pris de l’avance dans ce domaine en initiant, dès 2012, un master plan pour une 3ème Révolution Industrielle, appuyée par l’économiste Jeremy Rifkin.Appelé REV3, ce programme accompagne l’émergence d’une économie « sans carbone », dont l’
économie circulaire est un des piliers.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

English